Yoga

Vœux 2023 & lettre ouverte (oui, une autre !)

Cher yogis, yoginis,

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à vous présenter mes vœux de santé pour cette nouvelle année. Une bonne santé physique et mentale vous permettra de réaliser vos projets et de vivre votre vie sereinement.

Que cette nouvelle année soit douce peu importe les obstacles ou les difficultés.

Je vous écris ici aujourd’hui parce j’ai beaucoup de choses à dire et l’infolettre mensuelle n’est pas le « bon » moyen pour écrire autant de choses.

J’ai déjà laissé entendre que des changements auraient lieu pour l’année à venir. J’ai déjà eu des questions par rapport aux cours et tiens à vous rassurer : ce n’est pas la fin des cours collectifs ! Juste un petit recentrage par rapport à mon expérience, l’organisation et le besoin d’être moi aussi équilibrée.

Si vous ne me connaissez que depuis peu (disons moins d’un an), voici dans les grandes lignes mon parcours yogique : je donne des cours de yoga et des séances de relaxation sonore à Vitré depuis 2017. Pendant 3 ans, ces cours ont eu lieu en parallèle d’un emploi stable mais plus aligné avec mes valeurs. J’enchainais les cours après de longues journées de travail et donnais quelques cours le weekend. En 2020, je quitte cet emploi et continue ma quête en faveur du bien-être.

Puis, le Covid est entré dans nos vies et a chamboulé un peu les choses. Il a aussi chamboulé les comportements d’une façon générale. Le besoin de mieux-être est plus important. Les gens sont un peu plus sous pression, moins patients, moins reconnaissants, moins polis. Et cela devient de plus en plus flagrant avec l’inflation. Essence trop chère, cours trop chers, concurrence qui tire les prix vers le bas. Je comprends, et nous sommes tous dans le même train!

C’est avec beaucoup de vulnérabilité que je vous écris ces prochaines lignes, la main tremblante et parfois les larmes aux yeux.

Cette année a été très chargée en émotions. Cette année a été un yo-yo émotionnel. D’apparence, tout va bien, n’est-ce pas ? Je vous ai probablement semblé fatiguée par moment. Nous le sommes tous et c’est normal.

A vrai dire, je suis à la limite de l’épuisement émotionnel et donc physique! car quand la tête ne va pas, le corps va aussi un peu moins bien.

Ras le bol des les moyens de communications

Je reçois des messages sur Instagram et Facebook pour réserver un cours. Vous avez réussi à trouver la page, le profil. Vous suivez la page et avez probablement fait défiler les publications. L’information est là sous vos yeux.

J’ai de plus en plus de mal avec les emails ou messages de type: « je suis allé sur votre site internet et suis intéressé par ce cours XYZ, comment fait-on pour réserver ? » Sur ce même genre de requête, la question « quand et où ont lieu les cours? » me dépasse! (et le mot est faible). Mieux encore ! Les emails demandant des renseignements ou des conseils sans bonjour, au revoir, svp, merci. Je ne demande pas des révérences, simplement la base de la politesse.

Alors je ne réponds plus, ou si j’arrive à me sortir des pensées négatives, je réponds 48h à 72h après. On m’a dit que les gens demanderont toujours et que c’est normal, même s’ils ont pris connaissance des informations sur le site internet parce qu’ils ont besoin de contact humain.

Là aussi je comprends mais je ne cautionne pas! Il existe un mot en anglais dont la traduction ne me semble pas assez subtile en français mais la voici quand même. Ce mot est « enable ». Il est traduit par notre mot « permettre », Larousse. La subtilité est celle-ci lorsque l’on « enable » /permet ce comportement, en réalité on le valide.

On m’a dit que le processus de réservation en ligne, d’information en ligne, manque d’humanité. (oui oui, on a osé!) Eh bien, désolée si cela ne plait pas. En revanche, je choisis de mettre mon humanité et mon énergie dans le contact réel, pendant les cours, pendant les échanges que nous avons. Et même dans les emails. Je ne peux pas répondre au téléphone pendant les cours de yoga, le réseau chez moi est assez incertain (les aléas de la campagne) et comme vous, je ne passe pas ma vie sur mon téléphone. Et entreprendre, ce n’est pas juste répondre à une demande client, c’est aussi faire des choix.

Alors je continuerai à répondre aux emails si vous avez besoin d’être rassuré ou conseillé sur le type de yoga qui convient notamment si vous avez des pathologies particulières.

Ateliers et retraites de yoga

J’ai toujours à coeur de transmettre ce que j’ai pu apprendre par l’expérience. Ateliers et retraites de yoga ont été au programme ces 4 dernières années. Mais cette année, ce sera différent.

Il y aura quelques ateliers avec l’association d’Argentré du Plessis et un yoga brunch (peut-être 2, on verra!) au café FIP de Pocé les Bois mais il n’y aura pas de retraites. Le Covid a fait que les réservations et annulations se font souvent à la dernière minute. Et je n’ai plus l’énergie mentale de faire face à cette incertitude… Il faut d’abord remplir, car non je ne fais pas une retraite pour 3 personnes. L’organisation d’une retraite implique beaucoup de logistique. Organiser pour 5 personnes ou 10 ne demande pas la même énergie et ne pas savoir le nombre de personnes à 3 semaines de l’évènement n’est plus envisageable avec la montée de l’inflation prévue. Ce qui m’amène sans transition aux …

… Cours de yoga

Comme mentionné au tout début de cette lettre, ce n’est pas la fin des cours. En revanche, il est possible qu’après les vacances d’hiver, il y ait un petit changement de planning.

Les cours de yoga peuvent avoir lieu grâce à votre présence. Clairement, sans vous, mon activité n’existe pas et pour cela je vous en suis reconnaissante!

Afin de répondre à des demandes, j’ai mis en place plusieurs créneaux. Et beaucoup depuis le mois de novembre, plusieurs cours s’annulent par manque de présence. Une façon d’y remédier ? Invitez le voisin, la copine, la soeur, le frère. Tout comme pour les retraites de yoga, je ne peux pas faire un cours pour 2 personnes. Et en toute transparence, voilà pourquoi:

  • Disons qu’en moyenne, le tarif de la séance est de 11€. Vous êtes 2 personnes, soit 22€.
  • A cela, je déduis les charges de 21%, soit 4.62€.
  • Puis je déduis la location de la salle : 10€ (ce qui est vraiment raisonnable à Vitré!).
  • Cela fait 7.38€ pour un cours d’1h10.
  • Notez que je ne rajoute pas le matériel qui a rentabilisé depuis fort longtemps, l’assurance, le site internet essentiel à tout professionnel, le carburant et le temps passé à préparer les cours, la salle et l’humanité donné lors des cours.

Et revenons sur cette « humanité », vous savez ces petites attentions que vous ne trouvez pas partout! Comme vous, je fais parfois face à des difficultés dans ma vie personnelle. Pour autant, lorsque vous venez en cours, je vous demande sincèrement comment ça va. Je vous invite à être à l’écoute de votre corps et l’on travaille ensemble les besoins, j’adapte les cours aux maux du corps.

Vous m’avez peut-être ressentie distante lors des derniers cours 2022. Il y a aussi des raisons à cela. J’espère que vous ne m’en voudrez pas. Lorsque l’on est dans le négatif, c’est un cercle vicieux et pour en ressortir, il faut le courage de vouloir changer les choses.

Je ne suis pas médecin, kiné, infirmière, psychologue ou assistante sociale. Mais j’écoute, j’observe aussi car votre corps parle. Je conseille. Et parfois j’abandonne…

  • Parfois, mon « ça va? » est sans intérêt réel parce que la réponse est toujours « ça va pas trop » ou « moyen ».
  • Parfois, je ne repositionne plus le genou au-dessus du talon tout simplement parce que c’est normalement un acquis après 3 ans de cours régulier.
  • Parfois, je vous laisse aller trop loin dans l’étirement au risque de vous faire mal parce qu’il semble plus important de faire comme la voisine qui « arrive à faire la posture comme la prof » que de mettre une brique et écouter son corps.
  • Parfois, je vous écoute avec beaucoup d’attention, je vous donne des pistes parce que je suis moi-même passée par-là mais dans ma tête, quand j’entends « oui mais c’est pas facile tu sais » ou encore « oui mais je ne peux pas, je n’arrive pas, je ne sais pas », c’est une colère qui bouille. Avec tout ce qui existe maintenant, ce n’est plus une question de pouvoir mais de volonté. Je ne dis pas que ma vérité et mon expérience sont aussi votre vérité. En revanche, le conseil venant de mon expérience peut aussi être votre expérience. C’est comme cela que vous saurez si cela fonctionne pour vous ou pas.
  • Parfois, je viens au cours avec la boule au ventre ou à reculons. L’envie disparait peu à peu. Et revient aussi grâce à toi qui de temps en temps me dit que c’était trop bien ou qu’il y a une amélioration sur une pathologie au quotidien.
Et dans tout ça, un bilan

Après quelques heures à ruminer (ou dirais-je plutôt des mois!), pleurer toutes les larmes de mon corps, ne plus savoir comment avancer et s’il faut continuer, voici ce qui en est ressorti :

  • je n’arrive plus à être « sympa » ou « humaine » sans que cela me pèse sur le plan émotionnel et physique
  • je reste dans un schéma négatif mais exprimer tout cela ici me permet d’avancer et peut-être d’expliquer mon comportement qui a peut-être changé.
  • je me pose réellement des questions sur le futur de cette activité.
Heureusement, je reste positive
  • car vous êtes toujours là! Alors MERCI
  • parce que l’on avance pas si l’on ne prend pas conscience du problème et dans la vie il faut avancer
  • car je suis entourée de bonnes personnes, bienveillantes et humaines
  • car lorsque vous êtes prêt à accueillir l’expérience du bien-être, cela se voit et nourrit positivement mon égo.
  • car tout cela n’est qu’un mauvais moment et que c’est à moi d’avoir le courage de faire les changements nécessaires à mon bien-être (faites ce que je dis pas ce que je fais !)

Merci sincèrement de m’avoir lue.

Avec coeur, Christine

2 commentaires sur “Vœux 2023 & lettre ouverte (oui, une autre !)

  1. Bonjour Muntsa, merci pour ton petit message.

    J’ose croire que cette publication a resonné en toi aussi par ton expérience.

    En tout cas, n’hésites pas à le partager si tu n’as pas la force de dire les choses.
    Passes une excellente journée et merveilleuse année à toi/

    Avec cœur, Christine

    J’aime

  2. Je comprends tellement…

    souvent on pense que ceux qui sont dans le bien-être, dans la recherche de Soi, dans le médical…ils sont toujours au top. Et non, nous sommes en cheminement et nous avons aussi le droit de ne pas être pas bien. Nous vivons dans ce monde où le stress, les charges, la gestion, les papiers sont aussi au rdv.

    J’espère que des textes comme celui-là vont permettre que les personnes soient conscientes aussi de la souffrance qu’on peut aussi vivre. Car nous sommes tous des humains. « We’re all just walking each other home »

    Plein de douceur🌸

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.